Paragraphs

Fondation CAM pour le développement durable

Créée en 2011 par le Groupe Crédit Agricole du Maroc, la Fondation Crédit Agricole du Maroc pour le Développement Durable vise à contribuer au développement durable du monde rural en soutenant des projets d’intérêt général.
L'objectif est de mieux répondre aux enjeux environnementaux et de s’inscrire dans la stratégie nationale du développement durable.

Nos missions

La Fondation Crédit Agricole du Maroc pour le Développement Durable intervient sur ce qui suit :

  • La professionnalisation d’activités économiques rurales durables
  • La préservation des ressources naturelles et la promotion des énergies renouvelables
  • La protection de la biodiversité et l’adaptation aux changements climatiques

Et ce, avec les moyens d’actions suivants :

  • Le financement et l’appui technique aux structures à but non lucratif nationales et locales œuvrant pour le développement rural durable
  • Le renforcement des connaissances et savoir-faire dans le domaine du développement rural durable et l’aide à la capitalisation des expériences à travers le financement de projets de recherche scientifique, d’études techniques et économiques, l’édition de publications et l’organisation de colloques et conférences
  • La sensibilisation du grand public aux enjeux du développement rural durable à travers la conception et la diffusion de divers supports de sensibilisation et l’organisation d’évènements

Nos actions

  • Programme d’optimisation de la performance énergétique dans les grandes exploitations agricoles
    Dans le but d’accompagner le secteur agricole dans la réduction de sa facture énergétique et de son empreinte carbone, la Fondation CAM pour le Développement Durable a lancé à l’occasion du SIAM 2011 en étroite collaboration avec le CAM et en partenariat avec l’Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et d’Efficacité Energétique (ADEREE) un programme d’optimisation de la performance énergétique dans les grandes exploitations agricoles de différentes régions du Maroc.
  • Gestion durable des ressources hydriques de la région Souss Massa à travers l’irrigation climato-intelligente des agrumes par des stations agro-météorologiques
    Au cours des dernières années, la région Souss-Massa a connu un développement agricole important. En effet, la région contribue à plus de 60% des productions et des exportations nationales des agrumes et à près de 80% des exportations des primeurs. Toutefois, l’utilisation irrationnelle des ressources en eau a induit un rabattement continu et inquiétant de la nappe phréatique, aggravé par une succession de sécheresses. Face à cette situation de stress hydrique, l’association Agrotech Souss Massa Draa, dont le CAM est membre fondateur, a entrepris avec des intervenants publics et privés un projet novateur d’irrigation climato-intelligente des agrumes de la région par la mise en place de 30 stations agro-météorologiques complètes qui enregistrent quotidiennement les données climatiques des exploitations d’agrumes concernées pour être envoyées à un serveur central via le réseau GSM et GPRS qui les traite.
  • Promotion de l’agro-écologie en faveur de la petite agriculture marocaine
    Le projet de l’association Terre et Humanisme Maroc de diffusion des pratiques agro-écologiques auprès des communautés rurales est l'un des premiers projets de la fondation. Ces pratiques visent l’autonomie des petits agriculteurs en leur permettant de générer des revenus pérennes dans le respect des ressources naturelles.
  • Gestion durable des déchets issus des cultures sous serre et irriguées dans les Régions du Souss Massa et du Gharb
    L’activité agricole, comme toutes les activités humaines, génère des déchets dont la gestion devient une préoccupation tant pour les agriculteurs que pour les populations et les partenaires du monde agricole et rural. Dans ce sens, la Fondation CAM pour le Développement Durable en partenariat avec l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II de Rabat a lancé un projet d’étude innovant au Maroc visant l’introduction d’une gestion durable des déchets agricoles, particulièrement dans les zones irriguées. Cette étude a permis d’établir un inventaire des déchets agricoles, de réaliser une analyse de la gestion actuelle des différentes catégories de déchets, de proposer des options possibles d’élimination, de recyclage et de valorisation de ces déchets.